32643_mus_440x260Clôture du IIIe Sommet de responsables et chercheurs au Vatican

Le IIIe Sommet des responsables et chercheurs chrétiens et musulmans (III Christian-Muslim Summit of Religious Leaders and Scholars) a eu lieu à Rome du 2 au 4 décembre 2014 sur le thème « Chrétiens et musulmans : des croyants vivant dans la société ». L’occasion d’envoyer un signal de paix pour le monde « qui en a tant besoin ».

L’événement rassemblait des chrétiens (catholiques et anglicans épiscopaux) et musulmans (sunnites et chiites), sous la houlette du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, afin de « promouvoir des relations interreligieuses et interculturelles et de se pencher sur les conflits entre les membres des deux religions ».

La rencontre était présidée par le cardinal Jean-Louis Tauran, président du dicastère, par le Prince El Hassan bin Talal de Jordanie pour la délégation sunnite, l’évêque de Washington de l’Église épiscopale John Bryson Chane pour les anglicans, et l’ayatollah Sayyed Mostafa Mohaghegh Damad, directeur des Études islamiques à l’Académie des sciences d’Iran pour la délégation chiite.

Dans un communiqué publié au terme de la rencontre, les participants expriment leur préoccupation pour « le moment dramatique que vit le monde, en particulier le Moyen-Orient et certains pays africains », théâtres « d’une violence sans précédent et inhumaine ».

Le sommet « a été caractérisée par le respect mutuel, l’ouverture et l’écoute de l’autre; ce qui constitue un message de réconciliation, de paix et de fraternité dont le monde a grand besoin », ajoutent-ils.

Au terme de la rencontre, une session publique a eu lieu avec la participation de diplomates accrédités près le Saint-Siège, de personnes impliquées dans le dialogue interreligieux et de médias. A cette occasion, un « Appel à l’action » a été lu.

Les participants expriment enfin leur reconnaissance au pape François qui les a reçus en privé mercredi 3 décembre. Le pape les a encouragés à poursuivre le dialogue, « chemin de paix ».

Parmi les invités d’honneur à la rencontre : le métropolite Emmanuel de France, représentant du patriarcat œcuménique de Constantinople, le rabbin Abraham Skorka, recteur du Séminaire rabbinique latino-américain de Buenos Aires, représentant du judaïsme.