« Des actes terroristes inhumains »

Le pape François prie pour la « conversion du coeur des violents », au lendemain du massacre d’enfants dans une école du Pakistan, d’une prise d’otage en Australie et d’un attentat au Yémen.

 « Je voudrais prier ensemble avec vous pour les victimes des actes terroristes inhumains survenus ces derniers jours en Australie, au Pakistan et au Yémen », a dit le pape François.

« Que le Seigneur accueille le défunts dans sa paix, réconforte les familles et convertisse le coeur des violents qui ne s’arrêtent pas même devant les enfants », a dit le pape.

« Prions le Notre Père en demandant cette grâce, » a conclu le pape.

Une prise d’otage s’est terminée par un assaut de la police à Sydney (Australie), et la mort de deux otages et de l’auteur des faits, lundi, 15 décembre.

Un massacre a fait 141 victimes dans une école de Peshawar (Pakistan), mardi, 16 décembre.

Vingt-six personnes, dont 16 écolières, ont trouvé la mort mardi également, dans deux attentats à la voiture piégée dans la ville de Rada, dans la province de Baïda, au Yémen.