AFRIQUE/BURKINA FASO – Engagement des Camilliens dans la lutte contre la menace du virus Ebola

Ouagadougou – Le Bénin, le Burkina Faso et le Togo n’ont, pour l’instant, pas enregistré de cas de malades atteints par le virus Ebola. Toutefois, la probabilité demeure très forte à cause de la proximité avec les pays ayant confirmé la présence du virus. Pour être en mesure de faire face à une éventuelle diffusion du virus Ebola, un séminaire de cinq jours dédié à la gestion des urgences et à la réduction des risques vient de s’achever à Ouagadougou. Y ont participé 27 membres de la Famille camilliennes – 10 provenant du Bénin, 2 du Togo et 15 du Burkina Faso – religieux, Filles de Saint Camille, membres de la Famille camillienne laïque, de l’Union Catholique des Agents de Santé de l’Action Sociale de Ouagaa et du Flambeau de la Charité. La rencontre a été présidée également par S.Em. le Cardinal Philippe Ouédraogo, Archevêque de la capitale. Ce séminaire visait à enseigner aux participants les différents instruments d’organisation des communautés touchées et à aider à développer un plan d’action dans les lieux caractérisés par une situation d’urgence spécifique. Il s’est conclu par la visite de l’un des camps de réfugiés sis dans la ville de Sagniogniogo où les participants et des réfugiés sélectionnés ont mis en pratique les techniques apprises.

AF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>