AFRIQUE/RD CONGO – Ouverture de la réunion des « sages » visant à mettre fin aux massacres sur le territoire de Beni

Kinshasa – Aujourd’hui, 17 décembre, s’ouvre à Beni, au Nord Kivu , une réunion de trois jours visant à chercher à mettre fin à la spirale de violence qui bouleverse actuellement le territoire de Beni où, au cours de ces dernières semaines seulement, 270 personnes ont été tuées suite aux actions de groupes armés .

« L’objectif principal de ce cadre est d’amener les Sages de cette région à se parler et à s’écouter afin que les uns et les autres soient mis en contribution pour arrêter la spirale des violences qui prend en étau la population de la Ville et du Territoire de Beni » affirme une note envoyée à l’Agence Fides par la Coordination de la Société civile du Nord Kivu, qui a promu l’initiative.Parmi les participants se trouvent des ministres, des sénateurs, des députés, des opérateurs économiques, des responsables religieux chrétiens et musulmans, des représentants de la société civile, provenant de Beni et de Butembo, de la capitale de la RDC, Kinshasa, de Goma , de la province orientale et d’autres parties du pays.
« Pour notre structure, le Dialogue franc devra aboutir à s’apercevoir des causes profondes à la base de la détérioration de la sécurité, à la base des massacres à Beni pour aboutir aux engagements personnels collectifs, des recommandations communes au Gouvernement Congolais et à la Communauté Internationale pour une résolution durable de la crise » conclut le communiqué.Les guérilleros d’origine ougandaise des ADF-Nalu ont été accusés des derniers massacres mais, comme nous l’avons indiqué à plusieurs reprises , différents observateurs remarquent que des causes plus profondes sont à l’origine de ces crimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>