ASIE/INDE – Journée du bon gouvernement le 25 décembre, « un hommage au Christ » selon le Président national du Conseil global des chrétiens indiens

New Delhi (Agence Fides) – Le gouvernement indien a fait du 25 décembre une « journée du bon gouvernement », qui sera célébrée au niveau national comme un moment au cours duquel institutions, citoyens, associations et croyants de toutes les religions réfléchissent et font leurs observations concernant la « bonne gouvernance » à l’enseigne de principes tels que la transparence, l’honnêteté, le bien commun, l’intérêt public, la dignité et les droits pour tous, ainsi que l’égalité des chances.
« Nous accueillons favorablement la décision du gouvernement central d’observer la journée du bon gouvernement le jour de Noël. Le choix de Noël comme Journée du bon gouvernement constitue un hommage au Christ, qui est venu pour essuyer toute larme et créer un monde dans lequel l’agneau et le lion auront même pâture » affirme à l’Agence Fides Sajan K. George, Président national du Conseil global des chrétiens indiens (GCIC).
Toutefois, les chrétiens remarquent : « Ceux qui croient aux institutions démocratiques en Inde désirent que le bon gouvernement dure non seulement le jour de Noël mais tous les jours de l’année ». C’est pourquoi, ils rappellent avec appréhension « les attaques et les menaces à l’égard des minorités en Inde » : églises dévastées, liturgies interrompues, interdiction d’entrée dans certains villages faite aux missionnaires chrétiens, conversions forcées de dalits du Christianisme à l’hindouisme.
« Noël porte en soi un message de paix et de sérénité pour les personnes de bonne volonté. Notre désir est que l’Inde vive en paix ce Noël » affirme Sajan K. George. « Le bon gouvernement – explique-t-il – comprend également la lutte contre le communautarisme religieux, social et politique » qui porte à polariser la société, pousse à la violence, érode toute forme de dialogue et de légalité. C’est pourquoi – conclut-il – « la journée du bon gouvernement » doit constituer « un aide-mémoire pour le gouvernement afin qu’il se souvienne du fait que son devoir est de travailler pour le développement pacifique et harmonieux de la nation ». (PA) (Agence Fides 23/12/201

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>