PAIN HEBDOMADAIRE DU CATHOLIQUE DIMANCHE DE PENTECOTE ANNEE B (Dimanche 24 mai 2015)

st-espritI Traits définitoires du laïcat

Les laïcs constituent l’ensemble des chrétiens qui ne sont pas membres de l’ordre sacré et de l’ordre religieux (Lumen Gentium n° 31) et qui, de par leur baptême, sont incorporés au Christ et intégrés au peuple de Dieu, d’où leur participation, à leur manière, à la fonction sacerdotale, prophétique et royale du Christ.

 

II Textes du jour

Première lecture : Actes 2,1-11

Psaume : 103,1.24.29-31.34

Deuxième lecture : Galates 5,16-25

Acclamation de l’évangile :

Evangile : Jean 15,26-27;16,12-15

 

III Commentaire

La Pentecôte est une grande fête de pèlerinage. Elle donne lieu au rassemblement à Jérusalem de nombreux juifs venus des alentours comme de la diaspora. Diversité foisonnante de contrées et de langues ! Avant d’être une action de grâce pour la Loi reçue au Sinaï, elle a d’abord été une célébration du don de la moisson. C’est dans ce cadre ‘eucharistique’ que se produit le baptême dans l’Esprit Saint et le feu, annoncé par le Baptiste dès le début de l’évangile (Lc 3, 16) et rappelé par Jésus avant son Ascension : vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés sous peu de jours (Ac 1, 4-5).

Bien avant d’être une fête chrétienne, la Pentecôte était une fête juive. On la célébrait le cinquantième jour après la Pâque. Ces deux fêtes étaient intimement liées. La Pâque, c’était la libération physique, le passage de l’esclavage vers la terre promise. Mais il y a des esclavages autres que physique. Le grand projet de Dieu c’est la libération spirituelle de son peuple. C’est cela qu’il entreprend sur la montagne du Sinaï en donnant sa loi aux fils d’Israël. Cette loi est considérée par eux comme un chemin de liberté.

Le récit des Actes des Apôtres (1ère lecture) est à situer au cours de cette Pentecôte juive. On était venu de partout pour fêter le don de la loi. Tous ces gens n’avaient certainement pas entendu parler de Jésus de Nazareth. Ils étaient là pour renouveler l’alliance avec Dieu. Mais rien ne se passe comme ils l’avaient prévu : saint Luc nous parle d’un bruit pareil à celui d’un violent coup de vent, une sorte de feu qui se partageait en langues… c’est le don de l’Esprit Saint.

En y réfléchissant bien, nous comprenons que c’est la même aventure qui continue. La terre promise vers laquelle nous sommes en marche n’est plus un pays particulier mais le Royaume de Dieu. L’Esprit Saint nous est donné. Il nous souffle l’enseignement divin et nous en fait vivre. Dans la Pentecôte juive et celle des chrétiens c’est le même Dieu qui agit. Le salut nous est donné en Jésus qui nous envoie son « souffle » pour respirer pleinement. Voilà cette bonne nouvelle que Pierre a proclamée. Elle est offerte à tous.

Les paroles de l’Evangile appartiennent aux discours d’adieux que Jésus adresse à ses disciples avant sa mort. Elles nous font entrer dans l’intimité et la complémentarité trinitaires. Jean montre l’unité du mystère pascal. Dès son élévation sur la croix Jésus est introduit près du Père. Et d’auprès du Père, il nous envoie l’Esprit qui vient du Père. La mission première de l’Esprit est d’être le Défenseur du Christ, et conséquemment de ses disciples, dans le monde. Il rend témoignage en sa faveur et nous imprègne pour que nous rendions témoignage à notre tour ; que nous donnions à entendre à tous les merveilles de Dieu (cf. première lecture).

Esprit de vérité, il nous conduit dans la vérité tout entière du mystère divin, nous rappelant ce que Jésus nous a dit (Jn 14, 26) et nous parlant en son nom puisque nous n’étions pas en mesure d’accueillir tout ce que Jésus aurait pu nous dire avant sa mort. L’Esprit ne parle pas de lui-même, il n’est pas un électron libre. De même que Jésus n’a rien dit ni rien fait sans le Père, l’Esprit nous fait connaître ce qui vient de Jésus. Impossible donc d’imposer nos idées propres, nos extravagances ou notre pouvoir sous couvert de prétendues inspirations !  L’Esprit ne peut rien souffler qui ne soit conforme et cohérent avec l’ensemble de la révélation.

 

              Ambassadeur Théodore C. LOKO

Docteur en Droit public

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>