Le Pape précise la réforme sur les institutions économiques du Vatican

PapeF(RV) Le Pape François poursuit la mise en place des réformes au Vatican. Dans un motu proprio rendu public ce samedi 9 juillet et signé lundi 4 juillet, le Pape apporte des précisions sur les rapports entre l’APSA, l’Administration du Patrimoine du Siège Apostolique, et la Secrétairerie pour l’Économie, organisme créé en février 2014 par le motu proprio Fidelis dispensator et prudens et dont les statuts avaient été approuvés ad experimentum le 22 février 2015. Avec ce dernier motu proprio,  le Saint Père définit avec plus de précision les compétences respectives des deux organismes.

Les précisions de Xavier Sartre

C’est un document très technique qui a été publié. Deux points concernent la Secrétairerie pour l’économie. Tout d’abord, la section pour le contrôle et la surveillance a pour tâche de contrôler l’Apsa et de l’aider, de demander des informations ou de formuler des recommandations. Elle soumet également au Conseil pour l’économie le budget et le bilan de l’Apsa et peut demander au Réviseur général d’effectuer des audits spécifiques.

Ensuite, la section administrative de la Secrétairerie pour l’économie doit tracer des lignes directrices et déterminer quelles sont les meilleures pratiques en matière d’appel d’offre que l’Apsa est amenée à lancer. Elle doit aussi s’occuper du personnel, sauf en ce qui concerne le paiement des salaires qui reste de la compétence de l’Apsa. Autre tâche : aider le Fonds de retraite et le Fonds d’assistance sanitaire.

Le troisième point précise le rôle de l’Apsa : administrer le patrimoine mobilier et immobilier du Saint-Siège et celui des instances qui lui ont confié la gestion de leurs biens ; acheter des biens et services pour elle-même et les dicastères ; régler les factures ; assurer les services de trésorerie en payant les salaires du personnel ; respecter les normes et les lignes directrices édictées par la Secrétairerie pour l’économie en matière de comptabilité et de budget. Enfin, l’Apsa doit établir les budgets séparés de chaque dicastère. Dernière mission de l’Apsa : assurer la responsabilité du Peregrinatio ad Petri Sedem qui favorise l’accueil spirituel et matériel des pèlerins auprès du Siège de Pierre.

 

(SB-XS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>