Nairobi – « Nous avons remarqué avec préoccupation que la majeure partie des élèves impliqués dans les incendies d’écoles sont des jeunes vulnérables, provenant de familles en difficulté alors que d’autres sont orphelins »[...]