En juillet-Août 1960 ; à la fin de ma classe de 1ère, Mgr Gantin, fraîchement Archevêque de Cotonou, m’avait demandé de passer les vacances à la maison des œuvres d’alors, avec son Vicaire Général,[...]