francescani

Nous sommes une nouvelle famille religieuse franciscaine de droit pontifical.

Le Père Stefano Maria Manelli et le Père Gabriele Pelettieri sont nos fondateurs. Ils se sentirent appelés à commencer notre expérience de vie par le Décret Conciliaire sur la vie religieuse (Perfectae Caritatis) qui invitait tous les religieux à un concret « retour aux sources » (PC 2), à revivre aujourd’hui dans la « plus parfaite observance des Règles et des Constitutions » (PC 4). C’était en 1970. Cette nouvelle forme de vie franciscaine et mariale, s’inspire de près de saint François d’Assise et de saint Maximilien Marie Kolbe.

Le charisme de notre forme de vie est exprimé par la Trace Mariale de vie franciscaine, qui se repropose à la lumière mariale, la plus naturelle vie franciscaine de prière, de pauvreté, de pénitence de charité et d’apostolat.

La caractéristique la plus essentielle de notre charisme franciscain est la dimension mariale, exprimée par un nouveau vœu religieux : le vœu marial de la consécration illimitée à l’Immaculée.

Le berceau du franciscanisme, en effet, est « Sainte Marie des Anges » en Assise. Le vœu de consécration illimitée à l’Immaculée nous rapporte donc aux pures origines mariales de la vie évangélique franciscaine.

Le vœu de consécration illimitée à l’Immaculée porte aussi en soi l’esprit missionnaire dans tous les domaines c’est-à-dire la vocation missionnaire et nous appelle à coopérer sans réserve à la mission de l’Immaculée, Médiatrice Universelle de salut.

L’idéal apostolique de la famille religieuse des Franciscains de l’Immaculée (Frères et Sœurs) est celui de travailler pour la plus grande gloire de Dieu et le salut du monde par la médiation maternelle de l’Immaculée.

Il est de notre engagement de faire connaître et aimer l’Immaculée par tous les hommes et porter tous les hommes à l’Immaculée, parce que c’est toujours Elle qui engendre Jésus, le Sauveur, dans le cœur de chacun.

Les Franciscains de l’Immaculée se servent des moyens d’apostolat soit les plus simples tels que la Médaille Miraculeuse, soit les plus sophistiqués comme la Radio, la Télévision, la Presse.

Nous donnons grande importance à l’organisation de M.I.M (Mission de L’Immaculée Médiatrice) le mouvement ecclésial qui reproduit notre charisme dont font partie soit des chrétiens laïcs, soit des personnes consacrées.

Cette grande famille de frères, de sœurs et de fidèles liés au « vœu marial » veut être dans le monde, pour tous les hommes, « l’échelle blanche » de l’Immaculée qui amène au royaume des cieux de la manière la « plus belle, plus facile et plus sûre ».

Veux-tu nous rejoindre?

Une sincère vocation à la vie franciscaine et mariale signifie :

Amour authentique à Jésus et à Marie ; pratique d’une prière profonde ; zèle pour le salut des âmes ; fidélité à l’Eglise ; disponibilité missionnaire ; ouverture à des différentes cultures ; capacité de vivre en harmonie avec des personnes d’age, niveau et éducation familiale différente; docilité à l’obéissance ; générosité dans le travail; renoncement à la gloire et aux richesses personnelles ; maîtrise des sens et maturité affective ; maîtrise de la « langue » ; bonne gestion du temps ; souci de se cultiver sur le plan intellectuel par l’étude et de fortifier la volonté par le sacrifice.

En bref :Volonté de glorifier Dieu, servir les frères et se sanctifier.
Ta gratification sera le devoir bien fait, ton prix sera la vie éternelle !
Si tu es vraiment convaincu de devenir fils de St. François d’Assise et de St. Maximilien Marie Kolbe, sois le bienvenu !

Ave Maria!

Pièces à fournir pour postuler la candidature comme séminariste religieux chez les Frères Franciscains de l’Immaculée au Bénin

1 – Certificat de naissance

2 – Certificat de résidence

3 – Certificat de célibat

4 – Livret de catholicité

5 – Certificat de scolarité de la dernière année fréquentée

6 – Diplômes éventuels

7 – Certificat médical (Visite et contre visite)

8 – C.V. (Curriculum vitae)

9 – Lettre de présentation du curé ou du père spirituel

10 – Carte d’identité nationale

11 – Demande écrite d’intégration dans la Congrégation en exprimant si on aspire à la vocation de frère religieux ou aussi à celle de prêtre (dans ce dernier cas le niveau BAC est requit au préalable).